Le renouveau brassicole suédois: Malmö (partie 2 et fin)

Deuxième et dernier volet consacré à la Suède. C’est à environ 230 km au sud de Göteborg que je vous emmène. Troisième ville de Suède, Malmö profite également de cet engouement pour les microbrasseries. L’influence de Copenhague, fief du danois Mikkeller, qui ne se trouve qu’à environ une heure de route y est peut-être pour quelque chose.

Comme souvent en Scandinavie, on retrouve une ville qui intègre parfaitement son essor économique et une vision écologique-durable tout en conservant l’attachement suédois à son histoire. Tout cela est en harmonie avec le style de vie suédois. Malmö est donc une ville où l’usage des transports en commun est bien pensé, que cela soit pour y arriver, ou pour bouger en ville. Les déplacements à vélo sont privilégiés avec un centre historique facilement accessible en piétonnier.

Au niveau des brasseries, on retrouve les mêmes contraintes évoquées précédemment. La seule brasserie ouverte au public étant Malmö Brygghus. Cette dernière se situe dans un quartier plus populaire en léger retrait par rapport au centre-ville, mais toujours faisable à pied. La brasserie (ici sur la photo) partage les bâtiments avec la Malmö Chokladfabrikla qui est la plus vieille chocolaterie de Suède. OLYMPUS DIGITAL CAMERAToujours en activité, sa visite est un must et permet de profiter de la visite, de boire un chocolat chaud ou d’acheter les nombreux chocolats qui y sont fabriqués, tout cela avant un bon verre de bière. Quant à la brasserie, une terrasse permet d’en profiter à l’extérieur. L’intérieur, qui s’échelonne sur deux étages, donne vue sur la salle de brassage, et avec un peu de chance il vous sera possible de discuter avec le brasseur. Environ douze bières brassées sur place sont à déguster. Quelques-unes de mes favorites étaient la Malmö Cacao-porter brassée avec du chocolat venant de la chocolaterie voisine, ainsi qu’un stout impérial Malmö False Dmitriy qui lors de ma visite, était disponible dans une version âgée en fût de chêne. On retrouve également des classiques avec une blanche d’inspiration belge: la Vete-Öl. Une brune, la Brown Out, au caractère malté, ou encore, la Ruby Soho Red Ale, une bière de type ambrée qui garde un profile houblonné très sympa. Dans un autre style, la Canned Wheat est une IPA solide aux inspirations américaines et à l’amertume modérée.OLYMPUS DIGITAL CAMERAProfitant de son succès, Malmö Brygghus a d’ailleurs ouvert Hamnmästaren,  un brewpub situé en face de la gare centrale. Ce dernier propose quelques bières de la brasserie de Malmö dont une brassée exclusivement, la Hamnmästaren, un pale ale américain très léger avec seulement 4,2% et un houblon nouveau-zélandais. Le brewpub offre également un bel assortiment de bières locales mais aussi des noms moins connus venant du Danemark tout proche ainsi que les incontournables belges et américaines. La nourriture était un régal, et lors des beaux jours, le barbecue tourne à plein régime avec un cuisinier qui vous fera voyager aux USA pour un festin divin, croyez-en mon expérience, cette version suédoise n’était pas en reste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERADeux autres brasseries locales ont récemment vu le jour et ont pu trouver leur place sur la scène locale de Malmö. La première est la brasserie South Plains Brewing Company   dont le choix de brassage se tourne carrément vers des bières aux inspirations américaines. On oubliera donc les blondes et autres brunes d’inspiration belge. Ici, on trouve des bières coriaces telles un porter impérial russe à 10% et une IPA à 6,7%. Elles rivalisent avec les bières spéciales de la série Hoptimus Erectus, des IPA doubles voire triples massives dépassant chacune les 100 EBU, et qui raviront les amateurs d’amertume.

Une autre brasserie locale qui monte est Brekeriet Beer, située à environ 10 km au nord-est de Malmö. A une époque où tout le monde ne jure que par les houblons, les brasseurs de Brekeriet jouent la carte de l’audacieux en se concentrant sur les levures. Cela se traduit par des bières originales et une approche unique de par l’usage de levure Brettanomyces dans toutes leurs bières. L’influence belge n’est pas un secret, mais les brasseurs de Brekeriet ont réussi un joli coup avec leur maîtrise des levures. Les styles sont eux aussi centrés sur des bières légères telles des blondes et saisons dont les influences belges ne sont pas cachées. Deux bières phares sont la Brekeriet Funkstarter et la Brekeriet Saison. On retrouve aussi des bières de série avec par exemple la Brekeriet Grisette, la Brekeriet Cassis ou Brekeriet Brillant qui sont autant de clin d’œil à l’inspiration belge. Au final, des bières légères, au profil rustique et campagnard rappelant les grandes classiques de Dupont mais avec un petit ‘twist’ suédois.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAComme dans la plupart des villes importantes de Suède, on retrouvera la chaine de pubs Bishops Arms qui garde le même cachet très britannique peu importe où vous vous trouvez en Suède. Un de mes préférés étant certainement celui situé sur Gustaf Adolfs torg (situé en partie dans l’hôtel Elite Plaza) aux abords de Gamla Kyrkogården et de Kungsparke, deux parcs qui valent la peine d’être visités, et qui sont eux aussi inspirés par les influences britanniques. Le deuxième Bischops Arms est quant à lui situé à environ une minute de la gare et juxtapose l’hôtel Savoy sur Norra Vallgattan.

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAu niveau des pubs, on reste dans du classique avec ici, une influence marquée pour des pubs d’influence britannique. La plupart brillent par leur ambiance et un intérieur typiquement anglais. La nourriture reste correcte sans être transcendante. On y retrouvera les habituels burgers, et autres fish and chips plus quelques spécialités suédoises. Au niveau des bières, on retrouve les grands noms anglais, irlandais et belges. Dès lors, la déception sera souvent de mise face au manque de choix des brasseries locales, qui est malheureusement fait au profit des grandes marques. Ce sera le cas si vous visitez des pubs tel que le Pickwick Pub ou Bullen – Två Krögare.

S’il fallait en retenir un, hormis les deux Bishops Arms, c’est le Green Lion Inn, situé le long des docks et non loin de la gare centrale qui aurait ma préférence. Plat du jour changeant, et une sélection conséquente de bières comprenant casks anglais, et un choix regroupant macro et microbrasseries avec un coup de pouce aux bières locales. Comme souvent, beaucoup de bières sont disponible en bouteille mais à un tarif outrancier. Il est donc recommandé de visiter le magasin d’état Systembolaget pour y trouver son bonheur en bouteille. Il y en a d’ailleurs plusieurs en ville.

J’espère avec ces deux articles vous avoir donné l’envie de partir à la découverte de la Suède qui regorge de belles surprises pour le visiteur curieux et amateur de culture locale et de bons breuvages. Quant à moi, je vous souhaite un mousseux Sköll !

Sébastien

Ce contenu a été publié dans Bières étrangères par Sébastien Jadot, et marqué avec , , , . Mettez-le en favori avec son permalien.
Sébastien Jadot

A propos Sébastien Jadot

Sébastien « Seabass » Jadot est un passionné de bières. Après 14 ans aux Etats-Unis, où il fut un participant actif de la scène ‘craft’ avant d’intégrer l’équipe de la brasserie Cigar City à Tampa en Floride, c’est en 2011 qu’il décida de revenir en Belgique. Cette passion pour la culture de la bière est mêlée à son goût des voyages et à la défense des patrimoines brassicoles. Vous le retrouverez souvent lors de festivals à travers l’Europe armé de son stylo et de son carnet de notes. C'est donc naturellement qu'il est à la plume des articles du blog de Bierebel.

Laisser un commentaire