Journée Brasseries Portes Ouvertes 2008: brasserie De Landtsheer à Buggenhout

Article et photos de M. Vermeren

Après Het Anker, direction la brasserie De Lansdsheer à Buggenhout. Passés le porche de la brasserie nous recevons un plan à suivre contenant des bons pour 3 dégustations.

Nous suivons donc les flèches, entrons par une petite porte et arrivons directement dans la salle de brassage. Les cuves sont modernes et en inox, elles trônent devant une grande verrière donnant sur la rue. La brasserie est constituée d’une cuve de brassage qui sert également de cuve d’ébullition et d’une cuve filtre.

Sur la droite de la salle de brassage se dressent six cuves de fermentation de 6.800 litres, trois servant à la fermentation principale et trois autres à la garde.

Un attroupement se produit autour d’une table devant la mini chaîne d’embouteillage. Là, deux demoiselles (beaucoup de jolies donzelles travaillaient dans la brasserie ce jour-là!) offrent en échange d’un premier bon une dégustation de la Malheur Brut provenant d’une cuve de garde. Le moût contient encore beaucoup de levures et une forte amertume pas encore atténuée.

Nous observons l’étiquetage de bouteilles de Malheur Brut, toujours actionné par une jolie demoiselle, puis nous sortons de la salle de brassage et passons devant l’ancienne brasserie De Landsheer pour arriver dans une petite cour où un maréchal -ferrant réalise une démonstration de ferrage d’un cheval.

Nous poursuivons notre chemin vers le dépôt de la brasserie où se trouve le bar, en échange du deuxième bon, nous recevons une Malheur 6°.

Petit passage par le magasin où il est possible d’acheter en exclusivité la Malheur 8° destinée uniquement pour l’exportation et nous terminons au deuxième bar par une Malheur Brut blonde. Avant de repartir, nous faisons un petit saut vers la brasserie Bosteels malheureusement fermée.

Coordonnées

Brasserie De Landtsheer
Mandekensstraat 179
9255 Buggenhout

Site Web: http://www.malheur.be

Laisser un commentaire