Visite de la brasserie de Brabant à Genappes

Un article de M. Vermeren

Lorsque l’on parle de Baisy-Thy, on pense tout de suite à la discothèque Le Paladium! Mais cette contrée possède aussi une nouvelle brasserie, la brasserie du Brabant.

Il s’agit d’une petite brasserie très artisanale, installée dans une ancienne étable. Ici, pas de matériel sophistiqué! Une cuve de brassage permettant la production de 650 litres par brassin, une cuve de filtration, quatre cuves de fermentation et enfin, une chaîne d’embouteillage et d’étiquettage. La chambre chaude, pour la refermentation en bouteilles, est constituée de quatre planches entourant un radiateur.

Le brasseur ne souhaite pas devenir esclave de sa brasserie car il désire que l’art brassicole demeure sa passion. C’est pourquoi la production est vendue uniquement sur place.

Les bières produites sont vendues en bouteilles de 75cl capsulées. Le brasseur vient de mettre au point une Gueuze de Nivelles, bière fermentée en partie avec des levures de fermentation haute puis exposée à l’air libre pour qu’elle soit ensemencée par des ferments naturels présents dans l’air, donnant ainsi une légère acidité à la bière.

La brasserie du Brabant produit également la Brabançonne blonde, bière au miel de 6,5%, la Brabançonne ambrée de 8,5%, la Sans Rute, bière épicée ambrée de 9%, brassée pour les gîtes et chambres d’hôtes d’un ami nommé André, et la Cuvée Nico de 8%, brassée pour la naissance du fils du brasseur.

Brasserie du Brabant
Rue Banterlez, 59
1470 GENAPPES

Tél: 067/79.18.79

Visite de la brasserie du Flo à Blehen-Hannut

Un article de M. Vermeren

Située dans le village de Blehen, non loin de Hannut, la confrérie Saint-Antoine défend ardemment sa bière, la Cuvée Saint-Antoine. Autrefois brassée par la brasserie du Bocq, puis par la brasserie Bios-Van Steenberghe, la confrérie à décidé de brasser sa propre bière sur place, avec le soutien de l’ancien brasseur de la brasserie d’Oleye.

La brasserie est très modeste et de petite taille, mais produit pas moins de 600 litres de bière par brassin.

Lorsque nous entrons dans la brasserie, nous arrivons directement dans la salle de dégustation. Après avoir franchi une deuxième porte avec une vitre opaque, nous nous trouvons devant la cuve d’empâtage. Un employé, membre de la confrérie, nous explique la fabrication de la Cuvée Saint–Antoine. A côté, nous voyons la cuve filtre de forme carrée.

Nous suivons notre guide pour ensuite aboutir dans la salle de fermentation, équipée de deux cuves cylindro-coniques, dont une provient de la brasserie d’Oleye.

Derrière cette pièce, des casiers sont stockés pour assurer la refermentation en bouteille en chambre chaude.

Entre la salle de brassage et de fermentation se trouve la pièce d’embouteillage. Une soutireuse trône contre un mur et les bouteilles de 75 cl sont capsulées et étiquetées à la main.

La Saint-Antoine est également disponible au fût. Quand la recette sera parfaite, des projets concernant d’autres bières pourront se développer, nous communique notre guide.

La Saint-Antoine est une bière de couleur brune à la mousse beige, compacte et onctueuse. Son goût est assez sucré, dû au sucre candi (selon moi, avec excès), nous explique un des membres de la confrérie. Elle est douce en bouche, présente peu d’amertume mais on ressent une très légère acidité due au malt torréfié.

L’accueil fut chaleureux de la part de tous les membres de la Confrérie Saint-Antoine.

Brasserie Artisanale du Flo
Rue du Château, 21
4280 BLEHEN